Le pouvoir des mots

Histoire : Le pouvoir des mots

Lors d’un discours public, un orateur présentait avec enthousiasme le pouvoir des mots et de la pensée positive.
Un auditeur se leva et prononça avec assurance les mots suitants :
« Ce n’est pas parce que quelqu’un dit “bonheur, bonheur, bonheur” qu’il va nécessairement se sentir mieux, ni parce qu’il dit “malheur, malheur, malheur” qu’il se sentira moins bien. Ce ne sont que des mots. Les mots en eux-mêmes n’ont pas de pouvoir. »
L’orateur répondit :
« Taisez-vous imbécile, ceci est trop compliqué pour quelqu’un comme vous. Vous êtes incapable de comprendre quoique ce soit ! »

Cette réplique offensante eut pour effet d’enrager le participant. Il changea de couleur. L’orateur ajouta alors :

« Je suis désolé. Je ne voulais pas vous blesser. Je vous prie d’accepter mes excuses les plus sincères. »
Surpris par ce retournement de situation si rapide. Le participant se calma un peu.
L’orateur expliqua :
« C’était la réponse à la question que vous avez posée : il a suffi de quelques mots pour vous mettre en colère. Et de quelques autres mots pour vous calmer. Comprenez-vous mieux maintenant le pouvoir de la parole ? »
Cette histoire vous a plus , partagez la sur facebook, twiter…
Bonne journée ,
Sarah
Un doute, une question, besoin d’un conseil, mes Conseillers sont en ligne de 7h a 24h .
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *