Il était une fois un vieil homme, assis près d’une oasis...

Publié le par Sarah Bay

220px-Mat in Tibet-D4784sIl était une fois un vieil homme, assis près d’une oasis.

A l’entrée d’une ville du Moyen-Orient.

Un jeune homme s’approcha et lui demanda :  -Je ne suis jamais venu ici. Comment sont les gens qui vivent dans cette ville ?  

Le vieil homme lui répondit par une question : 

-Comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ? 

-Egoïstes et méchants.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’étais bien content de partir. 

-Tu trouveras les mêmes ici, lui répondit le vieil homme. 

Un peu plus tard, un autre jeune homme s’approcha et lui posa la même question : 

-Je viens d’arriver dans la région, comment sont les gens qui vivent dans cette ville ? 

Le vieil homme répondit de même : 

-Dis moi, mon garçon, comment étaient les gens dans la ville d’où tu viens ? 

-Ils étaient bons, accueillants et honnêtes, j’y avais de nombreux amis, et j’ai eu beaucoup de mal à les quitter. 

-Tu trouveras les mêmes ici, lui répondit le vieil homme. 


 

Un marchand, qui faisait boire ses chameaux, avait entendu les deux conversations.

Dès que le second jeune homme s’éloigna, il s’adressa au vieillard sur un ton de reproche : 

-« Comment peux tu donner deux réponses complètement différentes à la même question posée par deux personnes ? » 

-Mon fils dit le vieil homme, chacun porte son univers dans son cœur.

D’où qu’il vienne, celui qui n’a trouvé rien de bon par le passé ne trouvera rien de bon ici non plus.

Par contre, celui qui avait des amis dans l’autre ville, trouvera ici des amis loyaux et fidèles. 

 Car vois-tu, les gens sont vis-à-vis de nous ce que nous trouvons en eux.

 

Voila, j appelle cela l effet mirroir...Passez une belle journée

Sarah. 

 

sbrougeTransformer votre vie, Changer le negatif en positif...Un conseil, une voyance ?

Vous pouvez me joindre au 01 77 78 88 09 du mardi au samedi.

10mn/15eur   demandez le tarif de la minute supplementaire .

Publié dans Metafisique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article