4 Trucs pour eliminer la negativité...

Publié le par Sarah Bay

13438 131683966866448 100000745362604 200699 635510 nComment restaurer la confiance en soi ?

4 étapes pour ériger une barrière anti-négativité.

Par Eric Hebting

 

Lorsque les amis ou parfois même la famille découragent toute nouvelle entreprise personnelle et lorsque les médias nous rabâchent à longueur de journée les dernières catastrophes du moment, il paraît parfois difficile de rester positif.

Cependant, en suivant ces 4 étapes simples pour construire une barrière anti-négativité, il devient plus simple de se recentrer sur ce que l’on désir réellement.

1/Comme charité bien ordonnée commence par soi-même, il est important de stopper immédiatement toute pensée négative au moment où elle se forme. En effet, si l’on est tellement affecté par l’impact de la négativité extérieur, c’est que bien souvent, sont présents à l’intérieur de soi, le doute, la peur, et la méfiance. Diverses astuces existent comme

 

3822989146_1a84d09fcb.jpg2/ Ensuite, il est primordial de s’arrêter de suivre systématiquement les nouvelles négatives dans les médias car, même si on peut penser être ainsi solidaire du malheur des autres, dans les faits, il n’en est rien. Que peut-on faire concrètement lorsque l’on est soi-même dans une situation difficile au point de juste survivre soi-même sinon culpabiliser inutilement ?

97ee461efb43003bd5a23e9b0042053/Puis il faudra absolument cesser d’écouter les propos des personnes négatives, qui ne font qu’éteindre l’enthousiasme, et engendrer l’inaction, et au contraire, s’imprégner des propos des gens pour qui le développement personnel est vital. Il n’est pas question ici de s’isoler socialement, mais de mettre les choses au clair en disant à l’autre que l’on est pas d’accord avec lui et que se plaindre et s’appesantir ne sert à rien.

4869953457_d700df7907.jpg4/ Bien-entendu, quand il s’agit de proches que l’on voit tous les jours, il est plus difficile de ne pas être influencé. Une solution possible est alors d’appliquer les 3 tamis de Socrate .

Un jour quelqu'un vient voir Socrate et lui dit , et  de rejeter tout en restant bienveillant toute information

qui n’est pas totalement vraie, utile, et bénéfique.

Écoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.

Arrête ! interrompit le sage homme. As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?

Trois tamis ? dit l’autre, rempli d’étonnement.

Oui mon bon ami : trois tamis. Examinons si ce que tu as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est celui de la vérité. As-tu contrôlé si tout ce que tu veux me raconter est vrai ?

Non, je l’ai entendu raconter et...

Bien bien. Mais assurément, tu l’as fait passer à travers le deuxième tamis. C’est celui de la bonté. Est-ce que ce que tu veux me raconter, si ce n’est pas tout à fait vrai, est au moins quelque chose de bon ?

Hésitant, l’autre répondit :

Non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire...

Hum, dit le philosophe, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile de me raconter ce que tu as envie de me dire...

Utile ? Pas précisément...

Eh bien ! dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l’oublier...

 

En ajoutant à ces 4 étapes un but irrésistible, la barrière anti-négativité ainsi construite sera incassable et la confiance en soi restaurée.

 

Sb2Cet article vous a plu ? Parlez-en !...Merci de partager cet article sur

Twitter ou sur Facebook,ou de mettre un petit + 1 chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous.

 

Si vous l' avez trouvé sympa, bien sûr, Merci d'avance.

Sarah. 


Publié dans Metafisique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article