3 contes extraits de 365 contes pour vivre heureux...

Publié le par Sarah Bay

5481274641_19d6415b8b.jpgQuatre aveugles s'assemblèrent un jour pour examiner un éléphant.

Le premier toucha la jambe de l'animal et dit : "L'éléphant est comme un pilier."
Le second palpa la trompe et dit : "L'éléphant est comme une massue."
Le troisième aveugle tâta le ventre et déclara : "L'éléphant est comme une grosse jarre."
Le quatrième enfin, fit bouger une oreille de l'animal et dit à son tour : "L'éléphant est comme un grand éventail."
Puis ils se mirent à se disputer sur ce sujet.
Un passant leur demanda la raison de leur querelle ;

ils la lui exposèrent et le prirent comme arbitre.
L'homme déclara : "Aucun de vous n'a bien vu l'éléphant.
Il n'a pas l'air d'un pilier mais ses jambes sont des piliers ;
il n'a pas l'air d'un éventail, mais ses oreilles éventent ;
il n'a pas l'aspect d'une jarre, c'est son ventre qui y ressemble ;
il n'est pas une massue, c'est sa trompe qui est semblable à une massue.
L'éléphant est une combinaison de tout cela : jambes, oreilles, trompe et ventre."

Ainsi se querellent ceux qui n'ont vu que l'un des aspects de la Divinité.
Ramakrishna.

 

 

 

jardin fleuri 36880Histoire zen

On raconte qu’un maître éveillé zen était assis en méditation à côté d’une rivière, c’était le soir, il savourait le bruit de l’eau et celui du vent dans les arbres... Un homme s’approcha et lui demanda : « Pouvez-vous me dire en un seul mot en quoi consiste l’essence de votre religion ? »

Le maître resta silencieux, absolument silencieux, comme si il n’avait pas entendu la question. L’homme demanda : « êtes-vous sourd ou quoi ? ».

Le maître répondit, « j’ai entendu votre question, et j’y ai répondu. Le silence est la réponse. Ma réponse est dans ce moment de silence ».

L’homme dit : « je ne comprends pas cette étrange réponse, pouvez-vous être plus explicite ? »

Le maître zen décida alors d’écrire sur le sable avec son doigt le mot « méditation » en petites lettres.

L’homme dit, « je peux au moins lire quelque chose maintenant, c’est déjà un peu mieux. Je peux au moins réfléchir sur le sens de ce mot. Mais, pourriez vous être encore un peu plus clair ? »

Le maître écrivit de nouveau « MEDITATION »,mais en plus gros caractères. L’homme commença alors à se sentir embarrassé, offensé et en colère. Il dit, « je ne comprends pas, vous écrivez de nouveau méditation ? Ne pouvez-vous pas être plus précis ?

Et le maître écrivit une nouvelle fois en lettres capitales, « MEDITATION. »

L’homme s’exclama alors : « Mais, vous êtes fou ! »

Le maître répondit, « Je me suis déjà bien éloigné de la vérité. La première réponse était la réponse juste, la seconde l’était déjà un peu moins, la troisième était encore plus fausse et la quatrième réponse est vraiment fausse ! » - car lorsque vous écrivez MEDITATION en lettres capitales, vous faites de la méditation votre nouveau Dieu.

C’est la raison pour laquelle, le mot Dieu est toujours écrit avec la lettre capitale D. Quand vous souhaitez idéaliser quelque chose, le mettre sur un piédestal, vous l’écrivez en lettres capitales.

Le maître ajouta : « J’ai déjà commis une erreur. » Il effaça tous les mots inscrits sur le sable puis il dit, « S’il vous plaît, écoutez ma première réponse – c’est à ce moment là seulement que je fus dans le vrai ! »

 

 

 

4532413918_0a8faf6c4b.jpg

 Amour est Aveugle...

 

Il était une fois, un couple qui vivait tres tres heureux.

La jeune femme etait d'une beauté extraordinnaire. et le jeune homme ne cessait de l admirer..

 

Un jour,elle fut chez le docteur et revint desesperée.

A partir de ce jour, sa conduite changea et elle commença a eviter son fiancé.

Elle ne lui repondait pas au telephonne ou ne venait pas aux rendez vous...

Il l’ appelait et elle ne repondait pas...il etait triste et desesperé s'imaginant que sans doute elle ne l aimait plus. Sans force , il la supplia  à nouveau...car il se mourrait d' amour et de chagrin.

Elle restait en silence.

Elle l'appela enfin et lui expliqua qu' elle etait allée chez le docteur et  que le diagnostique du medecin etait terrible... Elle affectée d'une maladie de peau incurable qui allait lui devaster le visage...et elle même se degoutait tant qu'elle preferait arrêter le relation plutot qu' il la voit se deformer progressivement et devenir repoussante...

Il n y eut pas moyen de la reconforter et de la convaincre de son amour...

Un mois après, le jeune lui telephonna et lui explica qu une maladie lui fesait perdre la vue progressivement et qu il la necessitait.Elle accepta donc, puisqu il ne pouvait pas la voir.

Et revient à ses côtés.

Ils se marièrent et furent le couple le plus heureux du monde...

Ils vieillirent ensembles et un jour elle mourrut.Les gens autours disaient "Le pauvre homme comment va-t'il faire maintenant...? tout seul et aveugle de surcroit?".

Mais le jour de la veillée mortuaire, le viel homme se deplaçait  dans la maison comme si de rien n etait...Un ami s'approcha et lui  dit " Mais tu n es pas aveugle?"

-Non repondit-il, mais si je ne lui avait pas dit que je l etais , je n aurais jamais pu me marier avec elle, et je l aime tant !!!   

Publié dans Metafisique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article