Comment être VRAIMENT heureux ?

Publié le par Florent HUET

 Être VRAIMENT heureux ?


Par Florent HUET

La vie n'est pas faite que de plaisirs. Parfois, quand vous sentez que tout est trop lourd à supporter, regardez autour de vous et voyez ces gens qui continuent de vivre une vie fascinante et merveilleuse. Laissez ces pensées venues de nulle part surgir dans votre esprit telles des bulles :

« De quelle façon leur vie est-elle devenue si agréable ? Comment peuvent-ils rire et s'amuser en dépit d'une vie si stressante et chargée ? »

Faites une pause et observez-les un instant. Vous allez vite vous rendre compte qu’ils ont tout simplement commencé à travailler sur ce que l'on appelle le « soi ».

MAIS COMMENT ACCEDE-T-ON AU VERITABLE BONHEUR ?

                                      

La première étape consiste à vous aimer. Mon professeur de philosophie a dit un jour qu’« aimer veut dire accepter ». S'aimer soi-même, c'est accepter que vous n'êtes pas une personne parfaite, mais que derrière les imperfections se trouvent une once assez grande de courage qui vous met en mesure de découvrir comment améliorer votre répertoire et vous ressaisir de vos erreurs.

Le véritable bonheur concerne également la satisfaction. Lorsque vous êtes satisfait de votre travail, de votre apparence, de votre famille, de vos amis, de l'endroit où vous vivez, de votre voiture, et toutes ces choses que vous avez aujourd'hui, alors vous connaissez déjà le bonheur.

Le bonheur c'est être satisfait de ce que l'on a et de ce que l'on est à l'instant présent. C'est ainsi que, pour vous donner un exemple chiffré, on est heureux avec 400 euros par mois et un appartement de 25 mètres carrés au Maroc, alors que l'on pleure la misère dans te telles conditions en France métropolitaine. C'est un exemple parmi tant d'autres, mais le bonheur ne se chiffre pas. Ce que je voudrais vous faire comprendre ici, c'est que le bonheur ne dépend pas de votre situation, mais de l'idée que vous vous faites de cette situation. Il n'y a donc pas de véritable définition du bonheur, et encore moins de chiffres pour l'évaluer.

Si vous continuez à vous interroger à propos de ce que la vie ne vous a pas donné, vous ne serez jamais en mesure de trouver le véritable bonheur. Je ne sais plus qui a dit cela un jour, mais c'est tellement vrai : on ne voit toujours que ce qu'il nous manque, au lieu de voir ce que nous avons. C'est pour cela que, la plupart du temps, nous ne trouvons pas le bonheur : parce que nous le cherchons ailleurs, alors qu'il est déjà là, ici, juste à côté de nous, en nous.

Lors d'un séjour sur le continent africain, à Djibouti plus exactement, j'ai découvert une population qui, malgré son extrême pauvreté et des conditions de vie qui me semblaient absolument impossible, était parfaitement heureuse, souriante, ne se plaignait jamais. Tous vivaient dans un énorme bidonville insalubre et sans eau potable, sous une chaleur accablante, souvent avec des nombreux enfants. Et pourtant, tous ces gens étaient très heureux ainsi. Pourquoi ? Parce qu'ils étaient contents de ce qu'ils avaient : un logement (bien que, personnellement, je n'aurais pas appelé quatre bouts de tôle « un logement »), de quoi se nourrir convenablement, une école, un hôpital pas très loin, et qu'ils étaient presque tous en bonne santé et heureux d'être en famille. C'est ainsi que je me suis rendu compte que le bonheur ne dépend absolument pas de notre situation mais de la manière dont on vit avec.

                                   

Je crois que la vie consiste à découvrir ce qui est bien ou pas, essayer et échouer, gagner et perdre. Ce sont des choses qui arrivent aussi souvent que vous inspirez et expirez. L'échec dans la vie d'une personne est devenu aussi abondant et nécessaire que l'air. Mais cela ne doit pas vous empêcher d'être heureux.

Comment être réellement heureux malgré tout cela ? Je vais vous le dire. Chaque fois que vous faite des efforts pour améliorer la qualité de votre vie, et vous-même, qu’il s'agisse de nettoyer votre maison, aider un ami, prendre soin de votre enfant malade, échouer aux examens et essayer de nouveau, etc., la vie vous donne des « points » pour cela.

Ce que je veux dire par là c'est que : supposons que la vie est un grand tableau d’affichage. Chaque fois que vous progressez, vous marquez des points. Ne serait-il pas plus agréable de regarder le tableau d’affichage à la fin de chaque journée et vous dire :

« Ouf ! J'ai obtenu un point aujourd'hui. Je suis content d’avoir essayé. »

Au lieu de regarder le tout en blanc et murmurer :

« Oh, je n'ai toujours pas marqué de point aujourd'hui. Si seulement j’avais eu le courage d'essayer. J'aurais pu gagner. »

Et puis vous en aller...

Le véritable bonheur n’a rien à voir avec le fait de conduire la dernière Ferrari, d’être l’employé de l'année, d'avoir un 13ème mois plus élevé, ou de battre le quota de ventes. Les prix les plus convoités ne sont pas toujours décernés aux plus rapides, aux plus forts, aux plus braves, ni même aux meilleurs. Nous ne partons pas tous avec les mêmes moyens. Mais ce qui fait la différence, surtout, c'est la volonté d'y arriver.
Découvrez Comment travailler sur soi pour être heureux dans la vie.

Améliorer-sa-vie.com

Cet article vous a plus ?

Partagez le , vous ferez des heureux !

Sarah Bay

Publié dans Metafisique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article